EMF-Ecole des Métiers /
Berufsfachschule - Fribourg

 

Chemin du Musée 2, CP 41 

CH-1705 Fribourg

T +41 26 305 26 27

F +41 26 305 26 28

     Liens utiles: 

- Intranet / collaborateurs
- Intranet / personnes en formation
- Site web de l’Etat de Fribourg
- Site web du service de la formation professionnelle

Documents :

- PAM Proposition d’Amélioration
- APE Extrait du catalogue de prestations EMF dans le cadre de l’Etat

 

A PIED

EN BUS

CONTACT

Contacts + Liens

Polymécanicien-ne CFC

Le polymécanicien fabrique des pièces, des outils des dispositifs en métal ou en matière synthétique. Il assemble des appareils, machines ou robots, programme, contrôle, entretient et répare des installations de production industrielle. La nature de son travail dépend de la spécialité et de la taille de l’entreprise qui l’emploie, ainsi que du département dans lequel il est actif.

Etude de projet et construction de prototypes - Le polymécanicien étudie les demandes des clients à partir de dessins, d’un cahier des charges ou de simples indications. Il collabore, avec l’équipe du bureau technique, à l’élaboration du projet. Il rassemble les informations nécessaires afin que l’objet réalisé réponde au mieux aux attentes. Il doit établir la liste des matériaux et fournitures, évaluer le temps nécessaire à la production, calculer les coûts, fabriquer les différentes pièces, les assembler et contrôler le fonctionnement. L’installation, la mise en service et, au besoin, la formation du personnel fait partie de ses compétences.

Production industrielle - Une part importante du métier de polymécanicien est dévolue à la production industrielle. Dans ce cadre d’activité, il doit choisir les outils d’usinage, en fabriquer si nécessaire, organiser la chaîne de production, programmer les machines à commande numérique et procéder à des essais. Il doit contrôler de manière rigoureuse la qualité des pièces produites et éliminer les défauts d’usinage. La vérification des installations et la formation du personnel de production fait aussi partie de ses attributions.

Montage, installation et entretien - Le polymécanicien est à même d’étudier les schémas de montage fournis par le bureau technique, d’assembler les différentes pièces d’une machine, d’établir les connexions mécaniques, électriques et pneumatiques entre les différents éléments d’un système, de tester et mettre en service. Il doit aussi contrôler, entretenir et réparer les machines ou appareils, tant à l’atelier que chez le client. Les polymécaniciens travaillent seuls ou en petites équipes. Ils collaborent essentiellement avec des automaticiens, des mécaniciens de production et des dessinateurs-constructeurs industriels du bureau technique. Dans les petites entreprises, ils peuvent être associés à l’ensemble du processus de production. Dans de grandes entreprises, ils sont intégrés à une équipe spécialisée (recherche et développement, production, montage, service clientèle, etc.)

 

Organisation de la formation

Conformément à l'Ordonnance fédérale y relative, la formation d'automaticien CFC est une formation sur quatre années qui comprend une formation de base sur les deux premières années et une formation approfondie durant les deux dernières années.

Durant les deux premières années, on vise le développement des compétences opérationnelles de base et complémentaires suivantes:

  • Usiner des pièces manuellement (b1)

  • Usiner des pièces avec des machines-outils conventionnelles ou à commande numérique (b2)

  • Assembler et mettre en service des sous-ensembles (b3)

  • Mesurer et contrôler des pièces (b4)

  • Modéliser des pièces et établir des dessins CAO/DAO (c2)

Durant la troisième année de formation, l'apprenti acquiert deux compétences opérationnelles approfondies :

  • Elaborer des documents de fabrication pour des pièces et des sous-ensembles (a3)

  • Usiner des pièces avec des machines CNC (a7)

En quatrième année, la formation s'inscrit dans un contexte différent. Cette « phase de professionnalisation » propose deux stages d'un semestre chacun, permettant d'acquérir deux autres compétences professionnelles approfondies dans un contexte d'expérimentation professionnelle :

  • un stage dans la structure EMF, en œuvrant à la réalisation de projets pour des clients externes ou internes

  • un stage professionnel en entreprise (localement ou à l'étranger)

Durant ces stages, les compétences opérationnelles approfondies dépendent des projets et des spécificités de l'entreprise selon la liste ci-dessous :

  • Planifier, exécuter et évaluer des projets (a1)

  • Planifier et contrôler des parties de projets (a2)

  • Elaborer des documents de fabrication pour des pièces et des sous-ensembles (a3)> approfondissement doublé avec celui de 3ème année !

  • Fabriquer des prototypes de pièces et de sous-ensembles (a4)

  • Fabriquer des outils et des moyens de production (a5)

  • Usiner des pièces avec des machines conventionnelles (a6)

  • Usiner des pièces avec des machines CNC (a7) > approfondissement doublé avec celui de 3ème année !

  • Usiner des pièces de décolletage avec des machines conventionnelles (a8)

  • Usiner des pièces de décolletage avec des machines CNC (a9)

  • Surveiller la production de produits microtechniques (a10)

  • Contrôler des produits et entretenir des instruments de mesure (a11)

  • Assembler des sous-ensembles et des machines et procéder à la réception définitive (a12)

  • Exécuter des montages et des mises en service en externe (a13)

  • Assembler des systèmes automatisés et les mettre en service (a14)

  • Programmer des commandes au moyen d'automates programmables (a15)

  • Exécuter des travaux d'entretien et des révisions (a16)

  • Eliminer des pannes (a17)

  • Entretenir des sous-ensembles d'aéronefs (a19)

  • Entretenir des aéronefs (a19)

  • Planifier, animer et évaluer des séquences de formation (a20)

  • Monter des ascenseurs et les mettre en service (a21)

En cas de stage professionnel à l'étranger, le développement de compétences linguistiques est également visé.

 

Perspectives professionnelles / vie active

Le polymécanicien doit se familiariser avec différentes générations de machines et se perfectionner continuellement pour suivre l’évolution technologique. Il peut se spécialiser sur des machines à haute performance et de technologie de pointe, utilisées notamment dans l’industrie chimique et alimentaire, les instruments médicaux, l’environnement, les transports, l’électronique, etc.

 

Avenir de la formation - Un manque cruel de polymécanicien augmente continuellement. Les industriels se trouvent de plus en plus face à un manque de professionnels qualifiés, ceci dans tous les métiers techniques et industriels. Que ce soit après une formation supérieure ou directement au sortir de l’apprentissage, une large palette d’activités s’offre aux nouveaux professionnels.

 

Q/R sur la formation / FAQ

  • Puis-je suivre la formation de polymécanicien sans la maturité professionnelle technique ? > Non, vous êtes obligé(e) de suivre les cours de la maturité. Par contre, sachez qu’à la fin du deuxième semestre de votre parcours à l’EMF, une décision est prise si vous le continuez en voie maturité ou en voie eCG. La décision en question est basée sur vos notes. Dans sa décision, l’école peut prendre note de votre intention de continuer votre formation en voie eCG.

  • Puis-je commencer une formation en entreprise et raccorder en cours de formation dans la section EMF Industrie ? > En principe non, car les programmes de formations sont spécifiques (système modulaire à l'EMF).

  • Je suis intéressé à prendre en stage un apprenti de 4ème année dans mon entreprise ! > Que votre entreprise dispose ou non d'une reconnaissance de former des apprentis > Super ! > Contactez-nous pour en discuter !

  • J’ai un mandat à vous soumettre ! > Contactez-nous au plus vite pour discuter de votre projet et pour évaluer si celui-ci peut être pris en charge par notre structure EMF Industrie PRO.